Goumanyat, promenade gourmande – Thiercelin1809 - Trésors botaniques pour votre bien-être et le Plaisir du Goût®

Nous utilisons des cookies afin de vous proposer un meilleur service. En continuant votre navigation, vous acceptez leur utilisation. Plus d'info.

Nous utilisons les dernières technologies pour vous proposer une expérience inoubliable. Nous conseillons d'utiliser Safari, Chrome ou Firefox.

C'est compris
Menu
Panier

Goumanyat, promenade gourmande

Publié le

Melange_depices_vue_1

Il y a quelques mois, à la lecture du billet « mes adresses préférées », Nicolas, m’a vivement conseillée de me rendre chez Goumanyat.

Comme rien ne vaut la découverte d’un endroit gourmand avec une autre gourmande, Nawal et moi nous nous sommes retrouvées par un après midi pluvieux de Novembre, dans une rue très calme du quartier du Temple, à Paris.

Pleines d’entrain, nous avons poussé la porte d’une boutique claire et remplie de trésors.

J’avoue avoir été impressionnée par le large éventail de produits proposés par Goumanyat. M. Thiercelin, son propriétaire, tout en nous accueillant avec chaleur, a décrit son magasin comme une boutique pour gourmet averti. Vous pouvez me croire sur parole, aucune autre expression ne peut mieux décrire cet endroit.

Faute de temps, nous n’avons pas pu tout voir mais voici, parmi tous les trésors, ceux qui ont attiré mon attention.

Legumineuses_vue_2Une sélection pointue de légumineuses dont les cornilles (black eyes beans) pratiquement introuvables en France, ainsi que des fèves séchées utilisées notamment pour fabriquer les fameux falafels.

Toutes les farines y compris celle de pois chiches et celle de châtaignes.

Beaucoup d’huiles dont certaines assez rares, comme l’huile de pépins de courge.

Les_huiles_vue_2Des sirops parfumés comme celui à la rose ou celui au coquelicot.

Une sélection de livres de cuisine, et notamment un grand choix de livres sur les épices, que vous ne trouvez pas forcement partout et surtout un avis éclairé de M. Thiercelin.

Du chocolat Valrhona et de la pâte de pistaches en petit contenant.

Une sélection de vin, dont le fameux Mas Amiel qui va si bien avec le chocolat.

Et, pour garder le meilleur pour la fin, des centaines d’épices et de poivres, rangés, à l’abri de la lumière dans des magnifiques meubles d’apothicaires chinois. Nous voyant extrêmement curieuses, M. Thiercelin nous a fait sentir une quinzaine d’épices, de mélanges d’épices maison (mélange pour pain d’épices, mélange du sultan, mélange du pharaon, etc.) et autant de poivres (poivre long, poivre Sarawak, poivre Muntok, poivre du Penja, etc), nous faisant ainsi voyager dans ce monde fabuleux.

Vous pouvez acheter les épices entières, concassées ou moulues, dans des petites boites.

Je n’oublie pas non plus le safran ou le macis que vous pouvez humer ou admirer dans des grands bocaux en verre et, bien entendu, acheter. Je n’avais jamais vu de macis, qui est la membrane qui entoure la noix de muscade. Le macis était très utilisé dans la cuisine en France il y a fort longtemps et j’ai eu l’occasion d’en trouver également dans des recettes de desserts britanniques.

Meuble_apothicaire_deux_vue_2Meuble_a_epices_vue_2_1Nous avons passé tellement de temps à humer tous ces parfums que nous n’avions plus le temps de visiter ni le sous-sol, ni le premier étage, ce qui nous donne une bonne excuse pour y retourner.

Au sous sol, vous trouverez du vin, de la bière, des purées de fruits, des couteaux, casseroles et autres ustensiles de cuisine.

Au premier étage, vous trouverez des objets pour la décoration ou le bien être, des arts de la table avec en particulier des anciennes boites à épices.

La famille Thiercelin est "épicier" (dans le vrai sens du terme) depuis 1809. Au départ, ils ne vendaient qu’à d’autres boutiques et à des grands chefs. En 1995, ils ont décidé d’en faire profiter les particuliers (les fameux gourmets avertis) en ouvrant une boutique dans le quartier de l’Opéra remplacée depuis 2002 par cette très jolie boutique dans le quartier du temple.

Maci_vue_2Cerise sur le gâteau, ils organisent des cours de cuisine, « Les tours de main », donnés par Guillaume Delage, chef du restaurant Gaya (Pierre Gagnaire), à un prix très raisonnable.

Je vous invite également à aller voir le billet de Nawal sur notre escapade gourmande.

Goumanyat

3, Rue Charles-François Dupuis

75003 Paris

Tél. 01 44 78 96 74

M° Temple ou République

 

 

 

 

Visitez le site de Pascale : http://scally.typepad.com/


Faites tourner



← Articles plus anciens Articles plus récents →

 
La fleur de safran : Voici un magnifique bouquet de safran qui présage d'une belle récolte. Découvrez notre reportage dans le fiche produit. Thiercelin

Vu dans la presse

Voir tous les articles de presse

Sale

Non disponible

En rupture