VINAIGRETTES INSOLITES - Les tendances du marché : Fleur de sureau et – Thiercelin1809 - Trésors botaniques pour votre bien-être et le Plaisir du Goût®

Nous utilisons des cookies afin de vous proposer un meilleur service. En continuant votre navigation, vous acceptez leur utilisation. Plus d'info.

Nous utilisons les dernières technologies pour vous proposer une expérience inoubliable. Nous conseillons d'utiliser Safari, Chrome ou Firefox.

C'est compris
Menu
Panier

VINAIGRETTES INSOLITES - Les tendances du marché : Fleur de sureau et homard

Publié le

Huile de homard de la conserverie artisanale de l’île de Groix, vinaigre de sureau de la maison Thiercelin : deux produits inédits d’épicerie fine à découvrir.

Envie de vinaigrettes originales ou d’assaisonnements de produits crus ou cuits ?

Ces deux produits jouent dans le registre du haut de gamme, du raffiné venu d’ailleurs.

Pour adoucir les salades….

Thiercelin, c’est l’histoire d’une société familiale bi-centenaire installée dans le Gâtinais et tournée vers l’exotisme des épices et des aromates. Tout naturellement, l’entreprise située à une quarantaine de kilomètres d’Orléans s’intéresse au vinaigre. La spécificité suggérée ici est un vieux vinaigre blanc auquel de petites fleurs de sureau ont été ajoutées. Outre des propriétés anti-inflammatoires, antivirales liées aux vêtus médicinales même de la plante, la baie de sureau adoucit le vinaigre et lui ôte son acidité. Les salades assaisonnées à ce vinaigre deviennent douces, florales.

9 € le 25 cl, www.thiercelin1809.com

Dans le Morbihan, sur l’île de Groix, l’activité pêche au thon blanc Germon était telle que l’ile comptait dans les années 1900 5 conserveries et que sur le clocher de l’église trônait le fameux poisson en remplacement du traditionnel coq. Aujourd’hui seule une conserverie, la conserverie artisanale de l’île de Groix, existe encore ; en liaison avec trois mareyeurs qui leur livrent chaque jour des poissons, 8 personnes élaborent des recettes pour sublimer vos plats. Le dernier produit d’exception : une huile de homard bleu ! La maison conseille un filet d’huile sur des filets de poisson, des risottos ou des tagliatelles. Le verdict : l’huile sent indéniablement le crustacé mais de manière entêtante et peu subtile, à la limite du non naturelle. Bonne initiative que le bec verseur contenu dans l’emballage de la bouteille.

 18, 50 € le 25 cl, www.groix-et-nature.com

Source : L'Evasion des sens


Faites tourner



← Articles plus anciens Articles plus récents →

 
La fleur de safran : Voici un magnifique bouquet de safran qui présage d'une belle récolte. Découvrez notre reportage dans le fiche produit. Thiercelin

Vu dans la presse

Voir tous les articles de presse

Sale

Non disponible

En rupture