Dites-le avec des fleurs – Thiercelin1809 - Trésors botaniques pour votre bien-être et le Plaisir du Goût®

Nous utilisons des cookies afin de vous proposer un meilleur service. En continuant votre navigation, vous acceptez leur utilisation. Plus d'info.

Nous utilisons les dernières technologies pour vous proposer une expérience inoubliable. Nous conseillons d'utiliser Safari, Chrome ou Firefox.

C'est compris
Menu
Panier

Dites-le avec des fleurs

Publié le

Pas la peine d'attendre la Fête des mères pour offrir des fleurs… comestibles. Pas la peine non plus de se rendre chez le fleuriste pour cela : celles qu'on y trouve sont traitées et juste bonnes pour la déco. En revanche, comme elles sont belles à croquer, on a pris la peine d'aller chez un cuisinier pour qu'il nous concocte notre entrée du marché.

• L'entrée

Pastella de fleurs de courgettes

Elles arrivent tout juste de Provence et on les trouve chez certains primeurs, le plus souvent à la commande (environ 15 €/kg). En fait, les fleurs de courgettes sont quasiment les seules fleurs fraîches comestibles accessibles au grand public. On peut s'en procurer sur Lepiceriederungis.com ou, à Paris, au Fruitier de Montmartre (32, rue Ramey, XVIIIe, tél. 01 42 54 50 41). Nous avons demandé au chef italien Ivan Schenatti de nous les préparer en beignets et à la ricotta. C'est lui qui officie dans le restaurant-boutique Emporio Armani Caffé (149, boulevard Saint-Germain, Paris VIe, ouvert tous les jours, tél. 01 45 48 62 15).

• Le plat

Côtelettes d'agneau à la rose.

 On utilise ici des roses déshydratées. Elles se marient très bien avec l'agneau ou le veau, apportant une belle fraîcheur. On les trouve en ligne sur Thiercelin.com ou à Paris, à la boutique Goumanyat et son royaume (3, rue Charles-François Dupuis, Paris IIIe). Les pots de roses en poudre (17 g) ou concassées (25 g) sont vendus 4,90 €. L'avantage, c'est que l'on ne vous poussera pas à la consommation. "Le goût des roses est très fort, donc on en a besoin de très peu, insiste David Thiercelin. Un demi-gramme sur des côtelettes ou 1 g sur un gigot, pas plus." Sur nos côtelettes (2 par personne, 28 €/kg), on ajoutera donc juste un mélange de 1 c.à.c. de cinq baies ou de poivre noir et 2 pincées de roses concassées en fin de cuisson (d'abord 3

minutes à la poêle, puis 10-12 minutes au four à 190°C).

• Le dessert

Cervelle de canut à l'ail des ours.

On ne peut plus simple : 800 g de faisselle (5€/kg), un quart d'échalote finement coupée, 1 c. à s. de vin blanc, 2 c. à s. de crème fraîche, du sel, du poivre et un petit bouquet… d'ail des ours (17 €/kg). Cette variété d'ail, dont on mange à la fois le buble, les feuilles et les fleurs, est disponible sur certains marchés, puisque c'est actuellement la pleine saison. Attention à ne pas le confondre avec le muguet (toxique) qui lui ressemble beaucoup.

NICOLAS JURY


Faites tourner



← Articles plus anciens Articles plus récents →

 
La fleur de safran : Voici un magnifique bouquet de safran qui présage d'une belle récolte. Découvrez notre reportage dans le fiche produit. Thiercelin

Vu dans la presse

Voir tous les articles de presse

Sale

Non disponible

En rupture